Écrit

Les garde boue…

Rien d’exceptionnel… déjà, intituler un article « garde boue » n’est pas folichon, autant vous dire que j’ai pris plus de plaisir à les restaurer…

Bref, pour le garde boue arrière rien d’intéressant, voilà de quoi je suis parti :

IMG696

Après avoir dessoudé les boulons grippés à la meuleuse (les grands moyens), nettoyé toute la mélasse, repeint la structure, rénové le plastique, changé les boulons, voilà à quoi je suis arrivé :

IMG737

Ouhou ! Voilà un article qui décoiffe ! Bon, le garde boue arrière était en très mauvais état, j’ai fait ce que j’ai pu pour le rattraper. Impossible de faire du neuf avec du vieux sur ce coup là.

IMG701

La belle ruse, l’autocollant pour cacher la misère… C’est petit, je sais, je sais… mais je n’avais plus que ça à faire contre les dégâts du temps. Bref, si la restauration du garde boue arrière ne vous a pas transcendée (rassurez-vous moi non plus), celle du garde boue avant… ce sera pareil. Ce dernier étant rouillé, cabossé, m’a demandé nettement plus d’effort, et, aux vues des prix du neuf (environ 200 €), j’ai préféré le restaurer.

IMG742

Avec du WD 40 et une boule d’inox, je parviens déjà à éliminer la rouille. Mais elle est coriace, et le garde boue est par endroit tellement piqué par la rouille qu’il demeurera des trous. J’essaierai de rattraper ça à l’aide des petits tubes de peinture chrome vendus en contre auto. A voir… En attendant, je décape sous le garde boue, et je peints immédiatement avec de l’antirouille.

IMG853

Finalement j’ai opté pour un garde boue avant plus « moderne », un peu à la manière de la 750 GSX Inazuma. Un garde boue en plastique quoi…

20150119_184937

Mots-clefs , , ,

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus