Écrit

Le journal, suite…

31 octobre 2016

 

Je reprends ce projet après un arrêt d’un an, presque jour pour jour. Difficile de s’y retrouver, et de poursuivre le fil de la restauration, quand toutes les pièces sont éparpillées dans le garage… Mais comme il faut bien commencer par quelque chose, je me suis attaqué en premier aux commandes de la moto. Première étape, démontage des commodo. Puis nettoyage des connectiques, sablage, et remontage.

20161029_131458

L’idée c’est de laisser les commodo bruts, sans peinture. Puisqu’ils sont en alu, ils ne risquent pas de rouiller, et puis le sablage leur donne une couleur sympa, qui s’accorde bien avec les pontets du té de fourche.

20161029_133350

En parallèle, je m’occupe des amortisseurs que j’ai décidé de rehausser. Pour cela, j’ai acheté sur le net deux petits rehausseurs chinois de 25 mm. Mais comme ils ne s’adaptaient pas au diamètre des goujons japonais, j’ai dû les repercer.

20161029_150657

Voilà qui, cumulé à la baisse de la fourche, devrait équilibrer la ligne de la moto.

20161029_150714

Ensuite, création d’un hybride… Afin de fixer la nouvelle selle (celle de la CMT), j’ai dû recouper le garde boue arrière, et le fusionner avec le passage de roue. La selle viendra se fixer directement dessus.

20161030_104350

Le nouveau feu (chinois lui aussi) prendra place juste dessous le garde boue arrière. Mais pour cela, je crée deux pattes de fixation. Du fait maison, taillé à la disqueuse et à la perceuse…

20161030_165152

Enfin, pour terminer les retrouvailles, je commence à poncer les éléments pour préparation à la peinture. Pour le réservoir j’utilise une ponceuse rotative, grain 180, pour dégrossir.

20161030_124315

En revanche, pour le phare, c’est mastic et ponçage à la main…

20161029_150621

2 novembre 2016

Les roues sont enfin chaussées, j’ai opté pour des DUNLOP K82. Assez économiques, et en plus très beaux !

20161029_131513

Le remontage prend vraiment forme avec la mise en place des roues. Là c’est sûr, ça commence à ressembler à quelque chose…

20161101_113656_resized

20161101_113711_resized

20161101_120940_resized

J‘en profite pour remonter les câbles de frein et celui de l’embrayage. Rien à signaler de particulier, le remontage est un jeu d’enfant.

20161101_131236_resized

Je passe ensuite aux composants électrique et à la cage batterie. J’ai acheté une nouvelle batterie pour l’occasion, sans entretien. Pour le reste, je récupère les composants d’origine.

20161101_131219_resized

20161101_134609

Nouvelle petite entorse à l’origine, les antiparasites, bien plus jolis en chrome…

20161101_134546

Mis à part la batterie qui était nase, tout le reste des composants électriques semblent en bon état : Régulateur, commodo, centrale clignotante, relais de démarreur, démarreur, alternateur, CDU, etc… Quant au câblage, je l’avais moi-même rénové l’an dernier.

8 novembre 2016

J‘ai repris complètement la fabrication de la patte arrière sur laquelle se fixera le feu. Cette fois, c’est soudure. Pour ça j’ai récupéré un bout de ferraille qui trainait dans le garage, et à coup de disqueuse et de soudure, je l’ai adapté à mes besoins. Le tout fixé directement sur le garde boue arrière.

20161105_161125

Tant qu’à y être, j’en ai profité pour créer et souder des pattes pour les clignotants.

20161105_161136

20161105_174320

Je commence en parallèle le câblage… et malgré la simplicité de la machine, j’ai un peu galéré. J’avais rien noté au préalable, pensant m’y retrouver sans problème… heureusement j’avais la revue technique avec le schéma, sinon j’y serais encore. Le vrai soucis ça a été de comprendre que la panne venait du commodo gauche. Un faux contact, sûrement issu du démontage et remontage successif. Bref, tout est rentré dans l’ordre.

20161107_162654

20161107_162715

Je commence à voir le bout du projet avec la crainte que la moto ne redémarre pas, ou pire encore, que les éléments jusque là disséminés dans le garage ne matchent pas du tout une fois assemblés…

Mots-clefs , , , , , , , , , , , , , ,

8 Réponses à “Le journal, suite…”

  1. fredo

    1 janvier 2017 at 15 h 51 min

    Répondre

    belle restau mes compliments tu a sablé toute les pièce peinte en noir? je compte utilisé du plastidip étant donné que je n’ai rien pour sabler
    j’en attaque une aussi (moto du quotidien) avec pour objectif le scrambler et aussi et surtout frein a disque a l’avant j’ai été choqué de l’inefficacité du tambour avant qui en hiver demande un effort certains aux doigts gelés pour une efficacité moins puissante que le frein moteur donc je cherche activement une fourche plug and play si tu a des tuyeaux

    • restaurationmoto

      9 janvier 2017 at 10 h 21 min

      Répondre

      Salut Fredo, non je n’ai pas sablé toutes les pièces (le cadre par exemple je l’ai fait avec une brosse nylon et une perceuse). Je ne connais pas de fourche plug and play !

      • fredo

        9 janvier 2017 at 18 h 24 min

        Répondre

        Finalement j’ai utilisé le plastidip pour mes chromes sa a un bon rendu mais mat et sa sera apparemment durable
        pour les parties du cadre qui avait rouillé j’ai fait la même chose que toi j’ai gratté a la paille de fer monté sur perceuse
        Pour la fourche je laisse tomber au final je vais régler au mieux que je peut mon tambour et faire avec

        Et sinon on attend la suite de ta prépa surtout ce que va donner la selle et le réservoir

  2. Maxime

    23 janvier 2017 at 15 h 33 min

    Répondre

    Bonjour, pourrais-je avoir le lien pour accéder aux rehausseurs d’amortisseurs, car je ne les trouve pas, et pourtant j’ai cherché!!

    Merci d’avance.

    • restaurationmoto

      23 janvier 2017 at 15 h 39 min

      Répondre

      Bonjour, sur ebay par exemple, tu peux taper « shock absorber extender ».

  3. Guéwen

    17 février 2017 at 15 h 37 min

    Répondre

    Superbe restauration ! je suis moi même sur ce projet, une CM-C 125 totalisant….4500 km !!! Elle a été remisée dans un garage, et je vais m’attaquer à sa restauration pour une version « brat », selle plate, guidon large…je commence à suivre ta restauration en tout cas, en espérant que la suite arrive ! :) Bonne continuation !

  4. Yann

    8 mars 2017 at 17 h 34 min

    Répondre

    Bonsoir
    Moi même propriétaire d un cm 125 de 97 j aimerai rehausser les amortisseurs
    serait il possible d avoir les références des pièces employé
    ou l adresse du site
    merci
    Bonne soirée

  5. dood

    13 juin 2018 at 15 h 17 min

    Répondre

    Bonjour, super restauration, je suis en train de refaire la même moto mais je viens d’acheter des clignotants seulement à l’arrière je n’ai qu’un fil de cligno par côté alors que les nouveaux ont deux fils pour chaque. Avez vous eu ce problème ? Comment puis-je faire pour les brancher ?


Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus